• Accueil
  • > ACTUALITE
  • > Disfonctionnements dans l’audiovisuel : Le Cnra demande le respect strict des dispositions des cahiers des charges

Disfonctionnements dans l’audiovisuel : Le Cnra demande le respect strict des dispositions des cahiers des charges

Posté par senegalnews le 13 octobre 2009

Dakar, Seneweb.com – Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a décidé de rendre public un avis sur les disfonctionnements constatés au cours du troisième trimestre de l’année 2009 à travers les organes audiovisuels de communication ainsi que les recommandations formulées pour y apporter des correctifs. Ainsi, le Cnra recommande «le respect par la Rdv de la signalétique interdit au moins de seize ans lors de la diffusion de films d’horreurs pendant les soirées et leur diffusion à des heures plus tardives.

Le Cnra demande le respect strict des dispositions des cahiers des charges ainsi que celles de la loi sur la publicité qui interdisent l’utilisation des enfants et des adolescents. Il exige l’arrêt de la diffusion de publicités mensongères au profit de prétendus guérisseurs ainsi que l’arrêt immédiat de la diffusion de propos laudatifs dans certaines émissions sportives comme «Caxabal et Batamba». Le Conseil pour régulation de l’audiovisuel (Cnra) a émis des avis et recommandations pour corriger les dysfonctionnements dans l’audiovisuel. Sur ce, il déplore les dérives notées lors de l’émission «Patra Show» consacré à la Korité, diffusée à la chaîne publique avec une utilisation des biens de la Rts à des fins personnelles.

A cela, s’ ajoute la publicité abusive avec utilisation des enfants dans l’émission «Oscars des vacances de la 2stv, en violation des articles 20 et 23 du cahier des charges applicable aux titulaires d’autorisation de diffusion de programmes de télévision privée qui énoncent clairement que «la publicité ne doit en aucun cas exploiter l’inexpérience ou la crédibilité des enfants et des adolescents (…). Le Cnra s’inquiète de la diffusion, «les vendredis en soirée, des films d’horreurs par la chaîne Rdv avec un cryptoprogramme «interdit au moins de douze ans non conforme au caractère très violent de ce programme».

Selon le Cnra, les deux émissions à savoir «Ataya et Sortie» diffusées par la chaîne Wal Fadjri «constituent des atteintes permanentes à l’honneur et à la dignité de citoyens qui ne participent même pas aux dites émissions au moment où leur nom et leur image en pâture à l’opinion». Il condamne «la tenue de propos sur le plateau de la 2stv (émission «show tout chaud» du dimanche 03 septembre 2009) et de la Rdv pouvant heurter la sensibilité de certaines communautés religieuses, malgré l’injonction du Cnra faite à la 2stv de ne pas rediffuser l’élément incriminé».

Laisser un commentaire

 

lephotovoltaique |
A votre service... |
Waw Info |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bligblogdelnica
| infosfamille
| Projet Transdisciplinaire